Git
Français ▾ Topics ▾ Latest version ▾ git-cat-file last updated in 2.36.1

NOM

git-cat-file - Fournir le contenu ou l’information de type et taille pour les objets du dépôt

SYNOPSIS

git cat-file <type> <object>
git cat-file (-e | -p) <object>
git cat-file (-t | -s) [--allow-unknown-type] <object>
git cat-file (--batch | --batch-check) [--batch-all-objects]
	     [--buffer] [--follow-symlinks] [--unordered]
	     [--textconv | --filters]
git cat-file (--textconv | --filters)
	     [<rev>:<path|tree-ish> | --path=<path|tree-ish> <rev>]

DESCRIPTION

Dans sa première forme, la commande fournit le contenu ou le type d’un objet dans le dépôt. Le type est obligatoire sauf si -t ou -p est utilisé pour trouver le type de l’objet, ou -s est utilisé pour trouver la taille de l’objet, ou --textconv ou --filters est utilisé (ce qui implique le type "blob").

Dans la seconde forme, une liste d’objets (séparés par des sauts de ligne) est fournie sur stdin, et le SHA-1, le type et la taille de chaque objet sont imprimés sur la sortie standard. Le format de sortie peut être modifié en utilisant l’argument optionnel <format>. Si --textconv ou --filters a été spécifié, l’entrée est censée lister les noms d’objets suivis du nom du chemin, séparés par un simple espace, afin que les pilotes appropriés puissent être déterminés.

OPTIONS

<objet>

Le nom de l’objet à afficher. Pour une liste plus complète des façons d’épeler les noms d’objets, voir la section « SPÉCIFICATION DE RÉVISIONS" dans gitrevisions[7].

-t

Au lieu du contenu, afficher le type d’objet identifié par <objet>.

-s

Au lieu du contenu, afficher la taille de l’objet identifié par <objet>.

-e

Sortir avec un statut nul si <objet> existe et est un objet valide. Si <objet> est d’un format invalide, sortir avec un état non-zéro et émettre une erreur sur stderr.

-p

Formater l’affichage du contenu de <objet> en fonction de son type.

<type>

Typiquement, cela correspond au type réel de <objet> mais la demande d’un type qui peut trivialement être déréférencé à partir du <objet> donné est également autorisée. Un exemple est de demander un "tree" avec <objet> étant un objet commit qui le contient, ou de demander un "blob" avec <objet> étant un objet tag qui le pointe.

--textconv

Afficher le contenu tel que transformé par un filtre textconv. Dans ce cas, <objet> doit être de la forme <arbre-esque>:<chemin>, ou :<chemin> afin d’appliquer le filtre au contenu enregistré dans l’index à <chemin>.

--filters

Afficher le contenu tel qu’il a été converti par les filtres configurés dans l’arbre de travail actuel pour le <chemin> donné (c’est-à-dire les filtres de maculage, la conversion de fin de ligne, etc). Dans ce cas, <objet> doit être de la forme <arbre-esque>:<chemin>, ou :<chemin>.

--path=<chemin>

À utiliser avec --textconv ou --filters, pour permettre de spécifier un nom d’objet et un chemin séparément, par exemple lorsqu’il est difficile de déterminer la révision d’où provient le blob.

--batch
--batch=<format>

Afficher les informations et le contenu des objets pour chaque objet fourni sur stdin. Ne peut être combiné avec aucune autre option ou argument sauf --textconv ou --filters, auquel cas les lignes d’entrée doivent aussi spécifier le chemin, séparé par des espaces. Voir la section SORTIE PAR LOT ci-dessous pour plus de détails.

--batch-check
--batch-check=<format>

Afficher les informations sur les objets pour chaque objet fourni sur stdin. Ne peut être combiné avec aucune autre option ou argument sauf --textconv ou --filters, auquel cas les lignes d’entrée doivent aussi spécifier le chemin, séparé par des espaces. Voir la section SORTIE PAR LOT ci-dessous pour plus de détails.

--batch-command
--batch-command=<format>

Entrer dans un mode de commande qui lit les commandes et les arguments depuis stdin. Peut seulement être combiné avec --buffer, --textconv ou --filters. Dans le cas de --textconv ou --filters, les lignes d’entrée doivent également spécifier le chemin, séparé par des espaces. Voir la section SORTIE PAR LOT ci-dessous pour plus de détails.

--batch-command reconnaît les commandes suivantes :

contents <objet>

Print object contents for object reference <object>. This corresponds to the output of --batch.

info <objet>

Print object info for object reference <object>. This corresponds to the output of --batch-check.

flush

Used with --buffer to execute all preceding commands that were issued since the beginning or since the last flush was issued. When --buffer is used, no output will come until a flush is issued. When --buffer is not used, commands are flushed each time without issuing flush.

--batch-all-objects

Au lieu de lire une liste d’objets sur stdin, exécuter l’opération par lot demandée sur tous les objets du dépôt et de tous les magasins d’objets alternatifs (pas seulement les objets accessibles). Nécessite que --batch ou --batch-check soit spécifié. Par défaut, les objets sont visités dans l’ordre trié par leurs empreintes ; voir aussi --unordered ci-dessous. Les objets sont présentés tels quels, sans respecter le mécanisme "replace" de git-replace[1].

--buffer

Normalement, la sortie par lot est vidée après la sortie de chaque objet, afin qu’un processus puisse lire et écrire de manière interactive depuis cat-file. Avec cette option, la sortie utilise la mise en tampon normale de stdio ; c’est beaucoup plus efficace quand on invoque --batch-check ou --batch-command sur un grand nombre d’objets.

--unordered

Lorsque --batch-all-objects est utilisé, visiter les objets dans un ordre qui peut être plus efficace pour accéder au contenu des objets que l’ordre de hachage. Les détails exacts de l’ordre ne sont pas spécifiés, mais si vous n’avez pas besoin d’un ordre spécifique, ceci devrait généralement résulter en une sortie plus rapide, particulièrement avec --batch. Notez que cat-file ne montrera chaque objet qu’une seule fois, même s’il est stocké plusieurs fois dans le dépôt.

--allow-unknown-type

Permettre à -s ou -t d’interroger les objets cassés/corrompus de type inconnu.

Avec --batch ou --batch-check, suivre les liens symboliques à l’intérieur du dépôt lors de la recherche des objets avec des expressions SHA-1 étendues de la forme arbre-esque:chemin-dans-l-arbre. Au lieu de fournir une sortie sur le lien lui-même, fournir une sortie sur l’objet lié. Si un lien symbolique pointe en dehors de l’arbre (par exemple un lien vers /foo ou un lien au niveau de la racine vers ../foo), la partie du lien qui est en dehors de l’arbre sera affichée.

Cette option ne fonctionne pas (actuellement) correctement lorsqu’un objet dans l’index est spécifié (par exemple :link au lieu de HEAD:link) plutôt qu’un objet dans l’arbre.

Cette option ne peut (actuellement) être utilisée que si --batch ou --batch-check est utilisé.

Par exemple, considérons un dépôt git contenant :

f : un fichier contenant "hello\n".
link : un lien symbolique vers f
dir/link : un lien symbolique vers ../f
plink : un lien symbolique vers ../f
alink : un lien symbolique vers /etc/passwd

Pour un fichier régulier f, echo HEAD:f | git cat-file --batch afficherait

ce013625030ba8dba906f756967f9e9ca394464a blob 6

Et echo HEAD:link | git cat-file --batch --follow-symlinks imprimerait la même chose, tout comme HEAD:dir/link, puisqu’ils pointent tous deux vers HEAD:f.

Sans --follow-symlinks, ils afficheraient des données sur le lien symbolique lui-même. Dans le cas de HEAD:link, vous verrez

4d1ae35ba2c8ec712fa2a379db44ad639ca277bd blob 1

Les deux plink et` alink` pointent en dehors de l’arbre, donc ils afficheraient respectivement :

symlink 4
../f
symlink 11
/etc/passwd

SORTIE

Si -t est spécifié, un des <type>.

Si -s est spécifié, la taille de l'<objet> en octets.

Si -e est spécifié, aucune sortie, à moins que le <objet> soit malformé.

Si -p est spécifié, le contenu de <objet> est formatté à l’affichage.

Si <type> est spécifié, le contenu brut (mais non compressé) de l'<objet> sera retourné.

SORTIE DE LOT

Si --batch ou --batch-check est donné, cat-file lira les objets depuis stdin, un par ligne, et affichera les informations les concernant. Par défaut, la ligne entière est considérée comme un objet, comme si elle était envoyée à git-rev-parse[1].

When --batch-command is given, cat-file will read commands from stdin, one per line, and print information based on the command given. With --batch-command, the info command followed by an object will print information about the object the same way --batch-check would, and the contents command followed by an object prints contents in the same way --batch would.

Vous pouvez spécifier les informations affichées pour chaque objet en utilisant un <format> personnalisé. Le <format> est copié littéralement sur stdout pour chaque objet, avec des variables de la forme %(atome) développés, suivi d’une nouvelle ligne. Les atomes disponibles sont :

objectname

La représentation hexadécimale complète du nom de l’objet.

objecttype

Le type de l’objet (le même que ce que cat-file -t renvoie).

objectsize

La taille, en octets, de l’objet (la même que celle que cat-file -s renvoie).

objectsize:disk

La taille, en octets, que l’objet occupe sur le disque. Voir la note sur les tailles sur disque dans la section MISES EN GARDES ci-dessous.

deltabase

Si l’objet est stocké en tant que delta sur le disque, il se développe en représentation hexadécimale complète du nom de l’objet de base delta. Sinon, il se développe jusqu’à l’OID nul (tout à zéro). Voir MISES EN GARDE ci-dessous.

rest

Si cet atome est utilisé dans la chaîne de sortie, les lignes d’entrée sont coupées à la première limite de caractères d’espace. Tous les caractères avant cet espace sont considérés comme le nom de l’objet ; les caractères après ce premier espace (c’est-à-dire le "reste" de la ligne) sont émis à la place de l’atome %(rest).

Si aucun format n’est spécifié, le format par défaut est %(objectname) %(objecttype) %(objectsize).

Si --batch est spécifié, ou si --batch-command est utilisé avec la commande contents les informations sur l’objet sont suivies du contenu de l’objet (consistant en %(objectsize) octets), suivi d’une nouvelle ligne.

Par exemple, --batch sans un format personnalisé produirait :

<oid> SP <type> SP <taille> LF
<contenu> LF

Alors que --batch-check='%(objectname) %(objecttype)' produirait :

<oid> SP <type> LF

Si un nom est spécifié sur stdin qui ne peut pas être résolu en un objet dans le dépôt, alors cat-file ignorera tout format personnalisé et affichera :

<objet> SP missing LF

Si un nom est spécifié qui pourrait faire référence à plus d’un objet (un sha court ambigu), alors cat-file ignorera tout format personnalisé et affichera :

<objet> SP ambiguous LF

Si --follow-symlinks est utilisé, et qu’un lien symbolique dans le dépôt pointe en dehors du dépôt, alors cat-file ignorera tout format personnalisé et affichera :

symlink SP <taille> LF
<lien-symbolique> LF

Le lien symbolique sera soit absolu (commençant par un /), soit relatif à la racine de l’arbre. Par exemple, si rép/lien pointe vers ../../foo, alors <lien-symbolique> sera ../foo. <taille> est la taille du lien symbolique en octets.

Si --follow-symlinks est utilisé, les messages d’erreur suivants seront affichés :

<objet> SP missing LF

est imprimé lorsque le lien symbolique initial demandé n’existe pas.

dangling SP <taille> LF
<objet> LF

est affiché lorsque le lien symbolique initial existe, mais que ce vers quoi il pointe (transitivement) n’existe pas.

loop SP <taille> LF
<objet> LF

est affiché pour les boucles de liens symboliques (ou tous les liens symboliques qui nécessitent plus de 40 résolutions de liens pour être résolus).

notdir SP <taille> LF
<objet> LF

est affiché lorsque, pendant la résolution des liens symboliques, un fichier est utilisé comme nom de répertoire.

MISES EN GARDE

Notez que les tailles des objets sur le disque sont rapportées avec précision, mais il faut faire attention avant de tirer des conclusions sur les références ou les objets qui sont responsables de l’utilisation du disque. La taille d’un objet non-delta empaqueté peut être beaucoup plus grande que la taille des objets qui sont delta par rapport à lui, mais le choix de l’objet de base et de l’objet delta est arbitraire et peut être modifié lors d’un repack.

Notez également que plusieurs copies d’un objet peuvent être présentes dans la base de données des objets ; dans ce cas, il n’est pas défini quelle taille ou base delta de la copie sera rapportée.

GIT

Fait partie de la suite git[1]

TRADUCTION

Cette page de manuel a été traduite par Jean-Noël Avila <jn.avila AT free DOT fr> et les membres du projet git-manpages-l10n. Veuillez signaler toute erreur de traduction par un rapport de bogue sur le site https://github.com/jnavila/git-manpages-l10n .

scroll-to-top